Une escapade à la montagne avec Ferdinand Hodler

Pour briser notre confinement et prendre un peu d'altitude, je vous invite à prendre l'air en Suisse et faire un petit tour dans les pas des artistes helvètes que j'ai découverts depuis mon installation en Suisse, à Zurich puis Genève, depuis 2008... Dépaysement assuré grâce aux talentueux artistes suisses que je choisis ici par goût personnel, sans aucune prétention d'histoire de l'art ! Pour le plaisir des yeux donc...


La Jungfrau dans le brouillard, 1908

C'est tout naturellement avec le mythique Ferdinand Hodler que je commence ce voyage artistique à travers la Suisse.


De Berne à Genève, la montagne et les lacs furent le thème de prédilection du peintre. Grâce aux tableaux de Hodler, avec leurs variations de bleus splendides, nous pouvons admirer la magie des sommets helvètes. Des Alpes bernoises aux Alpes savoyardes en passant par le Jura, les lumières des tableaux de Hodler sont captivantes.


Le lac Léman vu de Chexbres, 1904

Le Lac de Thoune et le Lac Léman ont été très largement représentés par Hodler qui choisit de s'installer à Genève où il décédera en 1918. Il peignit le Léman sur le motif depuis de nombreux points de vue notamment depuis Genève, Lausanne, Chexbres et Montreux... Lors d'un séjour en 1907 à St Moritz, il réalisa quelques vues du Lac de Silvaplana.


Le Lac de Thoune aux reflets symétriques, 1909

Le style de Ferdinand Hodler s'exprime dans le principe du parallélisme (lignes verticales et horizontales), dans des formes claires et simples et dans la répetition du motif.


"Passer d'un parallélisme à un autre,

d'un pré à un lac, d'un homme à une maison et ainsi de suite."




Guillaume Tell, 1897

Si Hodler incarne le héros de la peinture suisse, c'est non seulement parce qu'il a magnifié ses paysages mais aussi parce qu'il représenta de grandes scènes historiques qui illustrent l'histoire de la Confédération Suisse.


Avec ses tableaux monumentaux comme La bataille de Morat (victoire des Confédérés suisses sur l'armée bourguignonne de Charles le Téméraire, 1476) ou ici avec son Guillaume Tell, Hodler impose une vision mythique, forte et conquérante du guerrier suisse et offre ainsi une représentation iconique puissante de l'identité helvétique.


"Si je regarde la voûte du ciel,

la grande uniformité de toutes ses parties me saisit d'admiration"


Nous pouvons admirer les tableaux de Hodler au Musée d'Art et d'Histoire de Genève et au Kunstmuseum de Bâle, mais une visite au Kunsthaus de Zurich s'impose pour profiter de son extraordinaire collection superbement mise en scène. Si un jour, vous avez l'occasion de voir la collection des chefs-d'oeuvre suisses de Christoph Blocher exposée en 2020 à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny, foncez !


Mon actualité artistique : www.gaellemot.com

110 vues0 commentaire

Gaëlle Mot, artiste peintre

Contactez-moi directement pour toute demande de renseignement sur un tableau ou pour mes cours :